La Corse en Famille : Prendre le Ferry avec un Bébé, mon Expérience et mes Recommandations

Je suis revenue de notre semaine de Vacances en Corse avec des images, des expériences et tout un tas de nouvelles choses à partager.
Il y aura donc une série d'articles sur notre Premier séjour en Famille, qui sont aussi nos premières vacances avec Chéri. En commençant par le trajet aller-retour en Ferry...


Je n'ai jamais voyagé sur les flots, ce périple allait être une première pour moi et ma fille de neuf mois, autant vous dire que je ne brillais pas à cette idée.

La Traversée de Savone à Bastia :

Avant de partir, je m'étais renseignée auprès de diverses mamans et ai lu plusieurs blogs traitant du sujet et nous avons décidé de nous risquer au voyage de jour, dans la matinée : Embarquement prévu pour 8 heures tapantes. Sous un soleil un peu timide mais une chaleur déjà bien présente nous avons attendu le Ferry au port de Savone, en Italie après 4 heures de route, de nuit pour plus de calme. Nous sommes monté à bord plutôt rapidement, le chargement des véhicules dure 30 minutes, autant vous dire que c'est du rapide au vue du nombre de véhicules à charger à bord.
Notez qu'il est important d'arriver une heure en avance, pour plus de sécurité. Un petit bar-restaurant est mit à disposition, un café vous fera gentiment patienter et rassurez-vous, ça passe vite au final.


Pour la traversée, nous avons opté pour Corsica Ferries et découvert le Sardinia Regina au bec de poussin super-mignon (mon imagination n'a aucune limite) voguant à la vitesse d19 nœuds, soit 35,18 km/h. Ce n'est pas le plus rapide de la flotte et j'aurais vraiment adoré être sur l'un des joyaux de la compagnie à la place. Ce sera pour la prochaine fois !

Lors de l'embarquement, Erika n'a pas réellement souffert, mise à part de la chaleur. Le personnel a été très réactif lorsque ses pleurs sont parvenus à leurs oreilles et nous ont fait monté rapidement le véhicule à bord. Ce n'est que lors de la traversée que les choses se corsent, au départ tout s'est mis en route tout seul, l'oreille interne des bébés n'étant pas encore totalement formée, elle n'a pas eu de mal de mer et nous non plus car ça tangue à peine. Certes l'on marche de travers, de gauche-à-droite à la manière d'une soirée trop arrosée, mais rien d'horrible et d'insurmontable. Notre mésaventure a été celle du repas. Nous avons écrit un petit mail à la compagnie pour signaler cette dernière : Le repas était fade, sans saveurs et l'on se demandent s'il était de première fraîcheur. Je ne pense pas que ce soit forcément la faute de la compagnie, alors je ne les blinderai pas plus, la cuisine a merdé, simplement. Et nous a dégoûté au point qu'au retour, l'on opte pour une glacière et nos sandwichs, dommage car divers plats avaient l'air très bon vu comme ça, sur le papier.

Une table à langer est à disposition pour changé les enfants, un coin familles calme et douillet permet de se détendre et une salle de jeux aux petits bouts de ne pas trouver le temps longs. Erika n'ayant que 9 mois, nous avons dû l'occuper à l'aller et au retour...

Le temps a été très long et je recommande donc la cabine pour que votre bouchon puisse jouer en toute quiétude avec ses jouets, ou dormir à convenance.

Nous sommes arrivé à Bastia sur le coup de 15 heures.
Il nous restait encore 2h30 de route jusqu'à notre logement entre Porticcio et Ajaccio.


Retour en Italie, de Bastia à Savone :

Pour le retour, le chargement s'est fait rapidement à 15h15 et nous avons immédiatement réquisitionné deux transat près de la piscine. Erika s'est endormie la moitié du trajet dans le physiocarrier JPMBB, bercée par la douce houle méditerranéenne et les promenades de mamans dans le bateau. Lors de ses réveils, j'ai eu plus de facilité à jouer avec elle, j'avais compris le truc : Avion, dragon, grignotage de bidon et autres jeux l'on amusée. Niveau repas, nous nous sommes munis de sandwichs et de boissons pour nous restaurer et avons pu admirer un joli couché de soleil.

Le trajet à mis 6 heures et les températures plus chaudes étaient idéales pour un enfant.


Mes recommandations :

Pour notre prochain voyage à bord d'un Ferry, j'opterai sans hésiter pour un voyage nocturne avec cabine afin d'arriver "plus vite" à terre et d'être reposée car l'air de rien, la traversée fatigue beaucoup.

Vouloir faire des économies ou penser que "ça ira avec un bébé" n'est pas un choix très judicieux.

Enfin si vous voulez faire quelques économies, prenez vos casse-croûtes et vos boissons, car les tarifs sont plus chers qu'à terre et c'est logique.

Une boutique pour les souvenirs oubliés est présente sur le bateau, si besoin.

Et vous, vous avez tenté l'Aventure du Ferry ?

© La Fille des Saisons

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous n'avez pas le temps de commenter ?
Cliquez sur le bouton ci-dessus pour m'indiquer que vous avez aimé, ça me ferait très plaisir.

Commentaires